L’Atelier - médias libres

Accueil > blog > Retour sur les rencontres « médias libres » 2008

Retour sur les rencontres « médias libres » 2008

samedi 11 juin 2011, par Atelier médias libres

Le compte-rendu de ces rencontres qui était paru dans La Brique n°9, en septembre 2008 :

Au tour des médias libres

Coup d’envoi à Lyon, en juillet dernier. Rendez-vous dans un des plus beaux squats de la ville, le Boulon. Durant une semaine, tous les moyens étaient bons pour diffuser une autre information, celle qui ne dépend de rien ni de personne pour dire ce que les médias dominants déforment, étouffent, taisent. Partant de la volonté de partager pratiques et idées, ces Journées de rencontres autour des médias libres avaient pour but de rassembler « toutes celles et ceux qui au quotidien font vivre la contre-information sur papier, sur le net, en vidéo ou encore à la radio ». La Brique s’est en toute logique rendue sur place. Au programme : ateliers autour de la presse écrite, projections de vidéos militantes, et débats sur la gentrification ou la relation médias-mouvements sociaux , en passant par les radios libres (cf. ci-contre), sans oublier les échanges de contacts et de tuyaux, ainsi que les moments festifs et le concours d’ardoise (remporté sans peine par la délégation nordiste) ! En filigrane, une question : « Pourquoi faire des médias libres ? » et une réponse : « la nécessité de faire face aux médias bourgeois omniprésents dans le quotidien du plus grand nombre, et à leur capacité d’anéantissement des luttes sociales ». Les médias libres sont dans la place, et si celles et ceux qui les font vivre s’organisent... ça va faire mal ! À venir prochainement : un site web en commun, et bien sûr, de nouvelles rencontres... à Lille, qui sait ?

NB : Les citations sont issues du texte d’appel des rencontres http://mediaslibres.lautre.net/

Les délégué-e-s dl’a Brique

Les délégations :
- Presse écrite :

  • Outrage : journal pirate à Lyon
  • L’Envolée : journal anticarcéral avec une diffusion nationale
  • Blabla : journal à Dijon

- Sites internet :

  • Rebellyon.info à Lyon
  • Lenumerozero.lautre.net à St Etienne
  • Brassicanigra.org à Dijon
  • Les Indymedia de Lille, Grenoble, Toulouse et Nantes
  • Infokiosques.net : site de diffusion de brochures subversives

- Radios :

- Collectifs vidéastes :

Sont également passés : Decroissance.info, l’association Acrimed, le fanzine Riotmagazine, le collectif d’enquête grenoblois Pièces et main d’oeuvre, etc. Un abonnement gratuit pour toutes celles et ceux qui ont été oublié-es !

 [1].

Le programme tel qu’il avait été diffusé [2] :

Programme projections
Programme ateliers et débats
Texte d’appel des rencontres

Un petit bilan 3 ans après

Les journées avaient été préparées par un groupe de collectifs de Rhône-Alpes, elles ont rassemblé de 60 à 80 personnes tous les jours. Globalement, ce fût une belle réussite, même si la dynamique est retombée assez rapidement (mais n’est pas morte, comme en témoignent ces futures rencontres !). Il a manqué une capacité à s’organiser après, à faire et publier des comptes-rendus des discussions. Certaines sont perdues pour l’instant, en voici quelques unes dont on peut retrouver la trace.

Notes sur quelques projets abandonnés pour l’instant :
- il a été discuté d’un site de ressources pour les médias libres, dont voici les notes issues de la discussion :

Notes site ressources


- une brochure prévue sur les attaques contre les médias industriels a été commencée mais jamais finie :

Notes de la discussion « S’attaquer aux médias »


- la discussion / atelier sur les comparutions immédiates n’a pas donné lieu à la brochure comme prévue pour l’instant…

Des projets ont vu le jour suite au moins en partie grâce à ces rencontres :

- le portail d’agrégation de sons "Sons en Luttes".
- il avait été évoqué une plateforme collective d’hébergement de vidéos, qui ne s’est pas concrétisée réellement, mais le site rebellyon.tv était une tentative locale de réaliser ça.
- un guide de ressources pour la sécurité informatique des militantEs avait été évoqué, celui de Boum.org a été relancé à ce moment-là.
- le portail d’agrégation de site d’infos n’a pas vu le jour malgré la constitution d’une équipe à cet effet, mais Sedna continue sa petite vie.
- mais surtout des contacts partout dans tout l’hexagone, des visages derrière des collectifs ou des pseudos, des complots autour du bar et de belles ardoises, des rencontres avec des personnes pas directement impliquées dans ces médias mais qui y participent d’autres façons, des petites pratiques et des grandes théories qui ont donné envie à d’autres de recommencer le projet.

Voilà, quelques bribes de ces jours balbutiants, brouillons, bouillants, brillants, au défunt Boulon de Villeurbanne, pris d’assaut un mois plus tard par le GIPN, pour faire le lien avec ces futures rencontres 3 ans après.


L’annonce des prochaines rencontres n’est pas encore publique, elle ne le sera peut-être jamais, le fonctionnement se fera apparemment plutôt par invitation cette année. Si vous participez à un média alternatif francophone vous pouvez participer à l’organisation de ces nouvelles rencontres en vous abonnant à la liste « rencontres ». Pour cela, un petit mail à mediaslibres(arobase)riseup.net à partir du mail de votre collectif indiquant les mails à inscrire.


[1Ont été oubliées par La Brique : des personnes de radio FPP, de Radio Galère (Marseille), d’Indy Nantes, d’un journal anticarcéral belge, des personnes qui voulaient monter un Indymedia Grand-Est, d’une radio toulousaine dont j’ai oublié le nom, des gentes qui avaient un projet de journal national qui n’a pas vu le jour, ainsi que des membres de PMO dont le débat a tourné au rêglement de comptes

[2Les pdf de ces documents sont dispos sur http://rebellyon.info/Journees-d-action-rencontre-autour.htm

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.